Après Soyons Nous-Mêmes! Nouveau spectacle : CONTRADICTION(s)

contradictions.jpeg

CONTRADICTION (s)

L’humanité peut-elle encore évoluer ?

****

Nous voulons lutter contre le réchauffement climatique, mais dès que ça se réchauffe… on monte la clim’. Oui parce que la planète c’est bien mais on veut pas puer des bras lors de la prochaine réunion sur la Biodiversité ? Et puis les auréoles sur la chemise, c’est moche….

Nous voulons le changement, tout en gardant la continuité mais avec un besoin d’innovation, permettant de garder nos acquis mais en adoptant l’état d’esprit novateur des pays du nord sans pour autant avoir leur rigidité d’application. Mouais. C’est très clair.

Nous voulons créer des robots qui nous aident à prendre en charge les personnes âgées. Mais pourquoi ne le faisons pas nous-mêmes ? Mais enfin, parce que nous sommes trop occupés à … à …. créer des robots…..

Nous regardons des programmes de télé-réalité. Vraiment ? Des mecs torses-nus tatoués avec des bimbos siliconées en talons hauts dans une maison luxueuse avec piscine à débordement, tout en étant payé, ce serait la réalité ? Dans ces cas-là, Schrödinger avait raison avec son chat : les univers multiples existent et je ne suis pas dans le bon ! Vite, téléportez-moi à Cancun. Avec les Marseillais.

Oui, je suis Athée…mais le soir, quand je m’endors et que je dis tout bas « Faites que mon enfant soit en bonne santé« , à qui est-ce que je parle ? A mon espoir ? Aux étoiles ? Au destin ? Au voisin du dessus qui regarde « C’est mon choix » ?

Certains humains veulent voyager dans le temps pour tuer les dictateurs qui ont fait du mal à l’humanité. OK, donc, quand les mecs sont détendus et veulent le bien de l’humanité, la première idée qui leur vient c’est : dézinguer du nourrisson. Moderne comme idée, mais ça va donner quoi le jour où ils ont les boules ? Et surtout, pourquoi on se retrouve encore avec des dictateurs maintenant ?

Finalement, nous sommes plein de contradictions. Et tant mieux. Sans incertitude, plus d’aventure, plus de risque. A ce propos, l’aventure je veux bien, mais le risque pas trop. Ou alors faut qu’il y ait les tickets restos et l’assurance maladie.

Humains.

Nous sommes juste humains, complètement paumés, plein de fausses certitudes, aussi fragiles que nos vies et quoi que nous disions, nous ne savons absolument pas où nous allons, ni à quoi nous servons.

Alors autant en rire. Ensemble. Ici et Maintenant.

****

CONTRADICTION (s)

Le spectacle qui soulève la CONTRADICTION, au travers de nos contradiction (S).

Pardon ? Rien ne vaut un fruit cueilli directement sur un arbre pour le respect de la nature ? Absolument. Tiens, repasse moi de la Mangue d’Indonésie. En février, avec les crèpes… J’adore.

****

Voilà.

Vous savez tout.

Vous venez de lire ce qui sera sûrement le coeur du spectacle que je suis en train d’écrire et qui prendra la suite de « Soyons Nous-Mêmes!« .

Soyons Nous-Mêmes! va encore vivre pas mal de temps et les programmations pour la saison prochaine arrivent déjà (Mai 2018 – Toulouse, Juin 2018 – INSA de Lyon, Juin 2018 – Rotary Club ProvenceOctobre 2018 – AIx-En-Provence).  Il y aura aussi des dates en 2019. Donc au moins un an complet à jouer Soyons Nous-Mêmes!

Ceci étant quand l’inspiration est là, elle s’impose à vous.

CONTRADICTION (s) est donc en train de voir le jour.

Vous l’aurez compris, à l’image de « Soyons Nous-Mêmes! », le spectacle se construira sur une base de réflexion forte.

Oui, je vous le confirme : je vais bien me prendre la tête mais dans un seul but : que ce soit drôle.

La base de réflexion de « Soyons Nous-Mêmes! » concernait le voyage intérieur, le fait de se centrer, de se retrouver et de savoir qui l’on est, de ne plus faire ce que l’on croit que les autres attendent de nous. Et ce afin de mieux avancer dans le monde.

Avec Contradiction(s), le spectre de réflexion se veut plus ouvert, plus collectif, avec la mise en avant du fait que, quels que soient nos progrès, globalement, nous commettons les mêmes erreurs encore et encore car nous perdons notre temps à attendre de personnes ou de systèmes qui nous sont extérieurs, des choses que nous ne nous apportons pas à nous-mêmes.

Là où Soyons Nous-Mêmes ! proposait un voyage de l’extérieur vers l’intérieur, Contradiction(s) propose un chemin qui va de l’individuel vers le collectif, de l’idéal vers la réalité, de la bien-pensance à l’hypocrisie constatée.

Ca vous paraît cérébral ? Oh, si peu. C’est mal me connaître.

Bref, j’essaie de suive la voie des grands : celles des humoristes tels que Jérémy FERRARI (« Alleluia Bordel« , « Vends 2 pièces à Beyrouth« ) et Alexandre ASTIER (« Que ma joie demeure« , « L’Exoconférence« ).

Ferrari a passé 3 ans à lire tous les textes religieux monothéistes pour écrire son premier spectacle, et a suivi deux ans de cours de géopolitique pour le deuxième.

Quand à Astier, lui c’est le maître absolu : il passe sa vie à étudier, tout et tout le temps.

L’humour, le vrai, celui qui résonne, s’appuie d’abord sur le fond, sur la réalité, sur les faits, sur l’analyse.

Ce n’est qu’après, une fois réalisée l’interiorisation du discours, une fois le recul pris, que peuvent remonter la drôlerie, le rire intérieur, le fun, le côté farceur et l’envie de donner du plaisir aux gens.

Voici donc la base de travail que j’explore actuellement pour écrire ce spectacle :

  • Le mythe du voyage dans le temps
  • Réalité, Mécanique et Intrication Quantique
  • Transhumanisme, Robots et Intelligence Artificielle
  • Réfugiés climatiques et sans abris
  • Dieu, les Etoiles et l’Espoir
  • Le handicap, les clichés et les étiquettes
  • Linguistiques, enseignement et société de la médiocratie
  • Le clonage consumériste
  • Bonheur au travail, bienveillance et « Belle journée à vous »
  • Quinoa, Vegan, coût carbone et biodiversité.

Ce sera drôle, divertissant, et cela poussera parfois à la réflexion.  Il y aura aussi un peu d’émotion comme d’habitude, de la musique, du rythme et de la fraîcheur.

Je referais un billet de temps en temps pour vous parler de ce nouveau spectacle et de l’avancement du travail.

Je vous dis donc à bientôt et pour ceux qui pourront être là, rendez-vous à Toulouse, le 19 Mai pour Soyons Nous-Mêmes! Dernier Round.

Laurent.

SNM-BAndeau

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s