Système d’Information et Coaching : Rencontre aux sommets à Megève

20150313_163044

 

Incroyable.

Comment aurais-je pu imaginer, qu’un jour j’aurais l’opportunité de me retrouver en haut d’un domaine skiable, habillé dans ma tenue de coach la plus standard, foulant la neige savoyarde de mes chaussures de citadin à semelles de cuir ?

Drôle de sensation que de se retrouver à siroter un soda dont je tairais la marque, assis dans un relais de montagne, juste avant la fermeture des pistes, et ce, après une journée intense de travail et d’échanges au sein de la Mairie de Megève.

Plus que tout, je n’aurai jamais imaginé que j’aurai un jour à m’exprimer de nouveau sur la thématique des systèmes d’information.

Quelle opportunité que de pouvoir vivre son métier comme une aventure, un voyage.

Souvent, ce genre d’aventure commence par une rencontre.

La personne que vous pouvez voir à côté de moi sur la photo d’introduction de ce billet, c’est Jean-Philippe MARIN, Directeur du Système d’Information de la Ville de Megève.

J’ai rencontré Jean-Philippe lorsqu’il a fait appel à mes services pour préparer son concours d’Ingénieur Territorial qu’il a brillamment réussi depuis.

C’est suite à cette rencontre que l’idée d’une rencontre a émergé, amenant Jean-Philippe à me proposer d’intervenir au coeur de sa collectivité afin que, suite à mon passé d’ingénieur en Système d’Informations, je lui donne un retour sur l’organisation qu’il a mise en place dans le cadre du développement du système d’information de sa collectivité.

La matinée fût riche d’échanges et d’enseignements. J’ai vraiment été impressionné par la manière dont l’équipe de Jean-Philippe arrive à maîtriser et à faire évoluer un système d’information qui non seulement est censé soutenir l’activité propre de la collectivité mais aussi celle des partenaires telles que la SEM des remontées mécaniques.

L’innovation, la vision, le pilotage, la maîtrise et l’engagement sont les mots que je choisirai sans hésiter pour décrire le management que Jean-Philippe insuffle au travers du Système d’Information de la commune.

Le coeur de mon intervention était, suite à la présentation que j’ai faite des SI modernes, de créer un moment  de débat autour notamment de la différence entre Système Informatique et Système d’Informations. Nous avons longuement échangé sur le fait que le SI est une élément structurant de la collectivité qui, s’il est bien utilisé, est un outil majeur et fondateur dans l’organisation des services et directions d’une collectivité locale.

20150313_160658

L’après-midi quant à elle fût dédiée à une séance de coaching avec un des cadres dirigeants de la collectivité avec qui je travaille depuis plusieurs mois. Ce déplacement était en effet l’occasion de réaliser une séance en présentiel plutôt que par SKYPE ou par téléphone.

Entre système d’information et coaching, cette journée m’a semblé être une semaine dans elle fût intense et diversifiée.

Et cela n’aura duré que quelques heures.

Cette intervention m’a permis de réaliser que, malgré la rumeur ou ce que l’on peut imaginer, la modernité, l’innovation et l’anticipation, se trouvent aussi dans des collectivités de tailles réduites et situées dans des zones rurales ou montagneuses.

Cela m’a aussi permis de me souvenir que si, globalement, les communes arrivent à fonctionner et à fournir des services modernes et de qualités, dans un contexte « Faire Plus Avec Moins » de plus en plus contraignant, c’est parce que de nombreux fonctionnaires territoriaux s’engagent et s’investissent, bien au-delà de ce qui leur est demandé.

La ville de Megève, au travers de ses agents territoriaux et de son équipe dirigeante, n’échappe pas à cet état de fait.

En outre, c’est parce que certaines de ces personnes revisitent chaque jour la définition de ce qu’est le service public, parce qu’ils n’hésitent pas à jouer la carte de la modernité et de l’innovation, parce qu’ils n’arrêtent pas de se réinventer en ne prenant jamais rien pour acquis que Megève arrive à dépasser l’appellation de « Collectivité Locale » afin de se positionner comme un acteur économique et social incontournable dans le développement de son territoire.

20150313_161437

J’ai pris un réel plaisir à travailler ainsi malgré un créneau finalement très restreint et un timing serré.

J’ai fait en sorte de profiter de chacune des minutes qui m’étaient accordées dans ce contexte profondément dépaysant. J’ai pu redécouvrir certaines de mes compétences, me reconnecter à certains de mes credos ou combats du passé. J’ai pu aussi me sentir utile en apportant l’effet miroir attendu.

Megeve

A ma manière, j’ai fait en sorte de faire plus avec moins, et même si, comme pour la Martinique, je n’ai pas profité de l’aspect touristique comme on pourrait l’imaginer, quel voyage et quelles rencontres…

Je vous mentirai si je vous disais que je n’espère pas y retourner.

A très bientôt.

Laurent.

Soyons Nous-Mêmes (Prochaines dates)

Soyons-Nous-Memes-small-2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s