PRENDRE EN MAIN SA CARRIÈRE TERRITORIALE – Extrait N°1

Bonjour à tous,

Depuis quelques semaines maintenant, nous vous faisons partager de courts extraits des ouvrages de Laurent BOGHOSSIAN.

Après L’ART SUBTIL DE REUSSIR SON CONCOURS et LE GUIDE DU MANAGER TERRITORIAL – Faire Plus avec Moins, nous vous invitons aujourd’hui à découvrir un passage du livre PRENDRE EN MAIN SA CARRIÈRE TERRITORIALE.

L’ouvrage aborde tous les thèmes permettant le développement personnel au sein des Collectivités et ce, quelque soit le stade de la carrière dans lequel on se trouve.

Cet extrait est issu du Module 2 de l’introduction: « Progresser », et s’intitule « Votre vision : quelle carrière voulez-vous ? ».

Bonne lecture.

A – Etre responsable de sa vie

Encore et toujours de la responsabilité.

Pas la culpabilité.

Vous avez le droit de vous ennuyer dans votre travail.

Vous pouvez revendiquer le droit de ne pas être engagé à 300% dans un poste. Vous pouvez rejeter les cultes de la performance et de la motivation professionnelle, poussés à l’extrême, qui suivraient le modèle américain caricaturé où tout est « Amaaaaazing » et « Wondeeerrrful » et où l’on vous fait croire que vous pouvez atteindre le succès en dix leçons.

Il est légitime que vous décidiez d’accepter un travail qui ne soit pas spécialement intéressant mais qui vous permette de vivre correctement. Vous avez le droit de dire que, au vu de vos diplômes, des opportunités qui se sont présentées à vous et de vos contraintes familiales et financières, vous ayez décidé, en pleine conscience, d’accepter tel ou tel poste, car vous estimiez qu’il représentait le meilleur compromis pour vous à ce moment-là.

La seule chose qu’il ne serait pas légitime de faire, c’est de blâmer quelqu’un d’autre pour cela.

Décider de ne pas remettre en cause sa carrière, de ne pas se poser de questions c’est un choix qui vous engage et qui fait de vous quelqu’un de responsable de votre carrière.

Et, comme je l’ai dit, tout le monde n’a pas toujours le choix.

D’un autre côté, râler toute la journée en expliquant que votre malheur provient des autres, de la hiérarchie, de la crise … vous place au rang de victime. Et pas en position de personne responsable.
Et si vous observez bien votre entourage professionnel de proximité, vous réaliserez que ce ne sont pas toujours les plus mal lotis qui râlent.

Je dirai d’ailleurs plutôt que ce sont ceux qui n’ont que ça à faire.

Ainsi, dans un monde où tout évolue si rapidement, et où l’équilibre de notre société est remis en question d’un jour sur l’autre, je pense sincèrement que le meilleur moyen de rester aux commandes de sa vie professionnelle c’est, bien sûr d’avancer avec les autres, mais surtout de ne rien attendre de personne.

 

L’équipe MANANTRA CONCEPT

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

Besoin d’aide ?

HelpButton2

 Contacter la Hotline Manantra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s