Maintenir concentration et motivation : adoptez le rituel de l’artiste solitaire !

Daily Rituals

3d-Steal-Like-an-Artist-NYT

Bonjour à tous.

Que vous soyez chargé de mission, travailleur indépendant, candidat aux concours, entrepreneur solitaire, profession libérale ou ingénieur responsable du développement d’un territoire grand comme la moitié d’un département, cet article a pour vocation de vous aider à vous recentrer et de maintenir votre motivation, éviter la procrastination et régénérer votre endurance professionnelle au regard des objectifs qui sont les vôtres.

Je suis actuellement en train de lire les 2 ouvrages dont vous venez de découvrir les jaquettes. Daily Rituals – traduisez par ‘Rituels quotidiens‘ – et ‘Steal like an artist‘ – traduisez ‘Volez comme un artiste‘ – qui sont des ouvrages qui brisent complètement le mythe de l’artiste solitaire qui se lève le matin pour prendre sa dose d’opium et qui attend que l’inspiration lui vienne.

Tous les grands artistes produisent quotidiennement et massivement.

Concernant ‘Daily Rituals‘, les artistes évoqués dans cet ouvrage, de Simone de Beauvoir à Beethoven, de Henry Miller à Pablo Picasso, avaient tous un point commun : ils affrontaient la solitude, l’adversité, le doute et le manque de concentration par une discipline quotidienne qui se matérialisait notamment par une routine de travail personnelle à laquelle il ne dérogeaient quasiment jamais.

Concernant ‘Steal like an artist‘, l’ouvrage été écrit par un jeune auteur, notamment pour aider les individus modernes que nous sommes à ne pas sombrer dans la procrastination, emportés que nous sommes par un flot d’informations virtuels nous amenant à penser en fin de journée que nous n’avons rien fait d’autre dans la journée que de cliquer à tort et à travers ou bien de hocher de la tête en réunion.

Nous nous rencontrerons sûrement lors du Séminaire Rencontre Online du 01/04/2014 : « Gérer son temps, prioriser efficacement et maîtriser les interruptions afin de rester concentré », et par conséquent, j’ai décidé d’écrire cet article en préambule à ce stage.

A la lecture des deux ouvrages mentionnés plus haut, j’ai réalisé que nous aurions tous à gagner à nous appliquer une routine régulière dont le but affiché serait de nous aider à nous recentrer, à garder notre concentration intacte et à ne pas être victime d’un système qui n’attend qu’une seule chose de nous. Que nous cédions.Face à un flot quotidien d’emails, de textos, de notes de services, de fax, d’interruptions forcées et de réunions inutiles, nous devons tous nous appliquer un rituel, une discipline, des actions répétées dont les buts et bénéfices peuvent être multiples.

J’ai du moi-même utiliser les conseils donnés dans ces ouvrages et créer ma propre routine, ma propre discipline quotidienne. En effet, il y a quelques mois de cela, je me suis retrouvé face à un constat : une trop grosse partie de mon activité était basée sur des échanges virtuels et, alors que j’avais créé Manantra Concept pour créer du lien et construire une aventure solide commune, je commençais finalement à m’éloigner de ces objectifs de départ. J’avais mis en place des systèmes qui fonctionnaient, mais qui m’éloignaient de ma propre histoire. Au final, je me coupais sans m’en rendre compte de rencontres riches, je ne manipulais plus que des flux d’informations virtuels, je commençais à perdre du sens.

Je vous livre donc la routine régulière que je m’applique quotidiennement, tous les jours, afin justement de rester connecté à un monde réel dont je souhaite profiter pleinement.

La routine quotidienne et concrète d’un entrepreneur entouré, mais solitaire

 

Les informations doivent être palpables

1622161_832944850065692_996898314_n

L’information en temps réel est devenu une tendance… qui ne sert à rien puisque globalement les chaînes d’information en continue disent toutes la même chose (ie : qu’elles ne savent pas grand chose) et ce de manière continue. Cela m’épuise profondément. Ainsi, j’ai banni les sites en ligne et chaines d’information. Tous les matins, quasiment sans exception, j’achète 2 à 3 journaux, d’opinions politiques opposées (Le Figaro, Libération, les Echos et le Monde), et voilà ce que j’en retire.

  • Cela matérialise mon objectif d’apprentissage : je sens le papier journal craquer sous ma main, je tord, je plis, je déchire, je trie, je sépare et je répartis ainsi l’information à lire toute la journée, quitte à ce que mes doigts sentent l’encre d’imprimerie. Du feeling non virtuel à l’état brut
  • Certes les informations ont un jour de retard mais justement : elles sont chargées de plus de recul, plus de réflexion. Un même thème est exploré par plusieurs journalistes et les bêtises de l’instantanéité obligatoire ont été écrémées.
  • La multi-polarité politique développe la réflexion et la conscience des choses. Ce n’est pas blanc ou noir et, justement, parce que la même information est observée de plusieurs points de vue, l’on est plus concentré sur la perspective des choses que sur le côté racoleur de l’information à proprement parler.

 

La progression doit être matérialisée

20140330_162509

Désormais, je sais ce que j’ai fait de mes journées. Et je le sais parce que je l’écris. Je ne parle pas là d’un simple agenda dédié aux rendez-vous professionnels. J’écris désormais les grandes étapes de ma journée, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. En l’écrivant ainsi, je peux y jeter un oeil le soir pour faire le bilan. Je regarde le chemin parcouru tout au long de ma journée et je revisite les bons ou mauvais moments. J’explore à nouveau certaines sensations que j’ai pu ressentir et je me dis que finalement, je n’ai peut-être pas fait tout ce que je souhaitais, mais que ce qui a été fait n’est pas si mal. Plutôt que d’espérer trop de choses, en regardant vers le futur, je préfère consolider mon chemin en m’appuyant sur les pas que je viens de réaliser.

Avec ce type d’action, je fixe ainsi une limite entre le monde digital, qui n’est qu’un outil, et le monde organique auquel j’appartiens.

 

L’esprit clair est nécessaire : un journal pour m’y aider

20140330_162558

Nous pensons trop. Pardon. JE pense trop. Pour arrêter de penser, ou lorsque que je suis perturbé par une mauvaise sensation ou émotion, je l’écris désormais dans un journal. J’ai une idée ? Je l’écris. J’ai été vexé, déçu ou en colère ? Je l’écris. Je reprend confiance ? Je l’écris. Je n’ai pas envie d’acheter mes journaux ? Je l’écris. Je n’ai pas envie d’écrire ? Je l’écris.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce qu’en faisant ainsi, je sais que j’ai une colonne vertébrale d’action quotidienne qui me permet de rester concentré, connecté à la réalité, à moi-même et à mes interlocuteurs. En agissant ainsi, je m’isole d’un flux de mails et interruptions inutiles et ennuyeuses. C’est le but de ce genre de routine. Et une fois de plus, parce que j’attire mon attention et ma concentration sur des choses matérielles, je suis bien plus conscient de ce que j’ai réalisé dans la journée.

 

‘Agréable’ et ‘Positif’ ne sont pas des gros mots !

20140330_162643

Pourquoi devrais-je m’infliger d’écrire tout cela sur du mauvais papier avec un stylo bille qui fonctionne une fois sur deux ? Ce n’est pas parce que c’est une routine que cela doit être désagréable. La routine est une ligne de vie, un fil d’Ariane. Une amie fidèle qui désormais vous accompagne pour mieux vivre votre vie. Pourquoi ne pas la parer de ses plus beaux atours ? Plusieurs feutres, plusieurs pointes, des couleurs différentes, des cahiers solides, agréables à manipuler, fournis avec du papier souple et facile à manipuler.

 

Le pétage de plombs est largement recommandé

1011476_835782799781897_90941057_nSéance de réflexion sur le thème à choisir pour la conférence du 27/03 pour le Club Entrepreneurs Provence ‘Créer une opportunité est avant-tout un acte de communication

1924530_842528169107360_781688262_n

S’imposer une routine est censé nous aider. Ce n’est pas censé être un carcan. Il faut savoir tout envoyer en l’air, briser les règles, se lâcher et profiter des occasions d’être soi-même. Vous aviez prévu ceci, puis cela et enfin le reste ? Malheureusement, rien ne se passe comme prévu et vous préférez plutôt aller courir, retrouver des amis ou retrouver votre famille ? Mieux : vous avez vraiment envie d’aller à ce comité de pilotage insipide afin de jouer la mouche du coche ? Allez-y sans hésiter. Brûlez vos journaux du jour, fermez votre journal et votre agenda. Saisissez l’instant et vivez le à 100%.

 

Deux contacts par téléphone ou en vis-à-vis par jour

Les vraies aventures, les vraies rencontres ne se passent pas par email. Elles se passent au coeur d’un monde organique fait de chair, de sang, d’air, de soleil et de pluie. Si je dois prendre des nouvelles de quelqu’un, je le fais par téléphone. Pas de mail, rarement des textos. Un bon message vocal vaut toujours mieux qu’un texto incomplet. On ne signe pas un contrat grâce à une plaquette commerciale, on ne cèle pas un recrutement par l’envoi de CV. On le fait grâce à notre ADN et à notre personnalité.

J’essaie toujours d’avoir au moins deux contacts de partenaires par jour, en face à face ou par téléphone. Le but est d’être sincère, en lien avec mes pairs et d’avoir toujours quelque chose à proposer de vive voix. Et si je le peux, je connecte tous les univers professionnels et personnalités avec qui je suis en contact.

talk-to-me

 Rencontre professionnelle Franco-Anglaise à Marseille. 

1458443_846320868728090_389228256_n

Déplacement Business et Culture au Musée de Monaco

avec Julien BAYLE, Artiste numérique, Ancien Ingénieur Territorial.

En 2009, j’étais même son directeur adjoint !

Votre première routine : trouver sa propre routine

Que ce soit pour votre prochain concours, votre quotidien de chargé de mission ou de chef de projet, pour l’exercice de vos démarches commerciales ou pour l’organisation de vos journées de travailleur indépendant, l’important est surtout de bien être au clair avec vous-mêmes. Créez votre propre routine : regardez ce qui est important pour vous, ce qui vous fait du bien et à quoi vous répondez. Les pistes que je viens de vous donner ne sont que des points de départ. A vous de les explorer et de voir ce que cela vous apporte. Et surtout si votre routine à vous c’est ‘Surtout ne jamais avoir de routine‘, vous verrez, cela fonctionne quand même puisque vous serez malgré tout concentrés sur un objectif qui vous tient à coeur.

A très bientôt,

Laurent.

logo-manantraviadeo

RAPPEL : Le 01/04, Séminaire Gratuit, Rencontre avec Laurent Boghossian : « Gérer son temps, prioriser efficacement et maîtriser les interruptions afin de rester concentré »

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s