Ils ont changé de vie : l’entreprenariat selon Marie-Laure CHAMPALLE (Com&Sun)

Bonjour à tous.

Nombreux sont ceux qui ont un jour rêvé d’avoir l’opportunité de changer de cap dans leur carrière professionnelle. A une époque telle que la notre, il est parfois difficile de se lancer et de quitter un emploi stable, un salaire fixe et des avantages tels que les congés payés ou les tickets restaurant.

J’ai vécu ce changement de cap à titre personnel lorsque j’ai quitté la Fonction Publique Territoriale en 2009. Ceci étant, mon cas n’étant pas unique, j’ai pensé qu’il pouvait être intéressant de recueillir l’avis d’autres personnes qui auraient été amenés à faire des choix similaires mais pour des raisons parfois différentes.

Ainsi donc, j’entame une série de quelques billets dédiés à des personnes, partenaires professionnels et relations amicales, que j’ai rencontrées ces derniers temps et qui ont accepté de témoigner sur leur parcours, les choix qu’ils ont fait et d’expliquer ce que cela a changé pour eux que de passer aux commandes de leur vie professionnelle.

Aujourd’hui, la parole est donnée à Marie-Laure Champalle dont le coeur de métier est de proposer aux organismes professionnels de tout type, un accompagnement en matière de communication et de création de supports graphiques.

marie

Bonjour, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous et sur votre parcours professionnel ?

Je suis Marie-Laure Champalle, 35 ans, infographiste et développeuse web indépendante depuis 2011 sous le nom de Com&Sun. Diplômée en communication visuelle depuis 1999, j’ai été salariée  dans diverses entreprises de tailles et de domaines différents : de la start-up au grand groupe en passant par les agences de publicité. Ce qui m’a permis de développer mon sens d’adaptation et de comprendre le monde de l’entreprise. Et bien sûr cela m’a permis d’être polyvalente dans mon domaine.

Qu’est-ce qui a motivé votre choix pour quitter le salariat et devenir votre propre patron ?

Tout simplement une fermeture de l’entreprise pour laquelle j’étais responsable communication dans le domaine de l’informatique. Une belle opportunité qui m’a permis de rebondir en  concrétisant mon projet de longue date…être indépendante !

En quelques mots, quels sont les services que vous proposez au travers de votre structure ?
J’apporte mon savoir-faire et mon expertise dans le domaine de la création graphique de supports de communication (logo, charte graphique, plaquette, catalogue,etc..) et de la création de site internet (site vitrine, e-commerce, référencement naturel, création de newsletter, etc…).

logo-facebook

Quels types de plaisir professionnel avez-vous découvert depuis que vous êtes entrepreneur ?

De voir mon entreprise prospérer est un plaisir qui m’apporte de la confiance pour l’avenir. J’ai découvert également la diversité des métiers que l’on peut avoir lorsque l’on entreprend: commercial, comptable, drh, relation publique,….aucune journée ne se ressemble !

Quel genre de frustration ou de déconvenues rencontrez-vous au quotidien ?

La solitude,  le manque d’échange face aux décisions qu’il faut prendre sur les actions à mener. L’indépendant est seul face à son destin.

Beaucoup de gens se font de fausses idées sur l’entreprenariat, y compris les nouveaux entrepreneurs. Qu’avez-vous découvert sur le métier d’entrepreneur que vous n’imaginiez pas du tout ?

Entreprendre ce n’est pas seulement exécuter les tâches liées à son domaine, il faut vraiment être polyvalent. Et je n’imaginais pas qu’il était aussi difficile de trouver des clients. Au début, on passe énormément de temps à se faire une place… c’est une aventure pas facile mais passionnante.

Des émotions d’entrepreneurs que vous avez du apprendre à canaliser ? Euphorie, excitation, peur, angoisse, bien-être, frustration, découragement ?

L’entreprenariat est une expérience émotionnelle forte intéressante puisque effectivement on passe par tous les états d’âmes. Pour ma part, j’ai appris à canaliser le découragement et la frustration car on ne récolte pas forcément ce que l’on sème durant des mois. Dès que l’on baisse les bras, il faut vite se ressaisir et reprendre la course. C’est dans ces moments-là que l’on peut mesurer notre motivation et notre envie.

J’ai tendance à dire que l’adversité ne forge pas le caractère, mais qu’elle le révèle donc : qu’avez-vous appris sur vous-mêmes depuis que vous vous êtes lancée ?

J’ai appris à être patiente et à être persévérante.

Avez-vous du développer de nouvelles aptitudes ou bien avez-vous découvert des traits de caractère que vous ne soupçonniez pas chez vous ?

Ma priorité étant la satisfaction de mes clients cela m’a fait découvrir mon sens du service et développer ma conscience professionnelle.

Print - copie

En quoi le fait de devenir entrepreneur a changé votre manière de voir la vie, les relations avec les autres, la société française ?

Entreprendre, c’est faire le choix d’être son propre patron et de goûter à l’indépendance. Pour ma part, ce mode de vie me rend plus épanouie. Ce qui m’a permis de m’ouvrir au monde, de suivre un peu plus près l’actualité et de m’intéresser à l’économie Française.

Je pense que l’on construit son entreprise comme l’on voit sa vie, et vice-versa : êtes-vous d’accord avec cela et comment trouvez-vous un bon équilibre vie privée / vie professionnelle ?

Oui, je suis d’accord avec cela et je vis ma vie à fond comme tout ce qu’entreprend. Il faut s’avoir s’arrêter quand il le faut pour profiter de sa vie privée car nous sommes vite submergé et passons à côté de beaucoup de choses.

En tant qu’entrepreneur individuel, quels sont vos conseils en termes d’organisation du travail ? Comment ne pas se laisser déborder ou au contraire comment remplir ses journées de manière efficace et productive sans pour autant faire des choses inutiles juste pour le plaisir de se sentir occupé ?

Etre exigeant avec soi-même, s’imposer des horaires comme si on était salarié et savoir hiérarchiser les tâches suivant les urgences en établissant un planning.

Qu’auriez-vous envie de dire à quelqu’un qui souhaiterait se lancer dans ce genre d’aventure ?

Qu’il faut avoir de la volonté et avoir confiance en son projet. Et avoir conscience que cela demande énormément de travail et d’investigation personnelle.

Un dernier mot sur votre état d’esprit actuel, votre vision du monde, vos prochains projets, les rêves qui vous stimulent ? Allez-y la parole est à vous.

Mon état d’esprit est bon. Ayant démarré durant la crise, il faut rester optimiste. Je me dis que d’autres ont réussi alors pourquoi pas moi ? Mon projet ? Prospérer et m’agrandir et continuer à faire ce que j’aime le plus, aider les entreprises à mieux communiquer au travers des supports convaincants et efficaces.
Je terminerai par cette phrase sortie d’une étude d’Ernst and Young : « On ne naît pas entrepreneur, on le devient ».

Comment peut-on vous joindre ? (Site web, Réseaux sociaux etc…)

Vous trouverez la plupart des informations sur mon site internet :

Retrouvez mon actualité :

Mon parcours professionnel :

Le blog :

 

Merci à Marie-Laure pour son témoignage.

A bientôt.

Laurent.

logo-manantraviadeo

Besoin d’aide ?

HelpButton2

 Contacter la Hotline Manantra.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s