Détection de mensonges – Episode 5 : Détecter la violence du mépris chez votre interlocuteur

LB

Bonjour à tous.

Suite de la série d’articles sur la détection de mensonges  et les signaux non-verbaux de la tromperie. Je m’attarderai aujourd’hui sur l’un des émotions que l’on peut observer sur le visage de nos interlocuteurs et partenaires. Il existe sept émotions de base que l’on peut déchiffrer sur le visage humain. Six d’entre elles sont dites symétriques alors que la septième, la plus violente est complètement asymétrique.

Cette émotion qui provoque une vraie déformation du visage, et qui doit vous amener à partir en courant lorsque vous l’observez sur le visage de votre interlocuteur c’est le mépris.

Contempt03

Si vous vous demandez pourquoi vous étiez mal à l’aise chaque fois que vous aviez à  affronter le visage distordu de ce personnage aujourd’hui décédé, sachez que votre inconfort venez sûrement de l’émotion de mépris qu’il portait sur son visage dans la plupart de ses apparitions.

Comment détecter le mépris ? C’est très simple, l’expression faciale correspondant au mépris est complètement asymétrique : seule une commissure des lèvres est relevée, alors que l’autre ne l’est pas. Le mépris peut aussi se loger dans l’aile d’une narine relevée alors que l’autre ne le sera pas. A l’inverse du mépris, les principales émotions repérables sur un visage (Joie, Colère, Dégoût, Surprise, Peur, Tristesse) sont complètement symétriques et ne provoquent généralement pas le malaise ressenti face au mépris.

Pour autant, comme vous pourrez l’observer sur l’image suivante, il n’est pas nécessaire d’être un dictateur pour proposer aux personnes que l’on a en face de soi une expression de mépris violente et bien prononcée.

Regardez comme le sourire, le regard et cette bouche déformée laissent après les avoir observé un sentiment de malaise, d’énervement voire de colère.

Cette personne nous méprise de tout son visage alors même que nous ne la connaissons pas.

contempt05

La caractéristique du mépris est la trace désagréable inconsciente qu’il laisse dans notre esprit et dans notre coeur.

Concernant le porteur de ce genre d’expression faciale, le mépris qu’il porte en lui est généralement éprouvé lorsqu’il estime être supérieur à ses interlocuteurs ou bien qu’il pense que son entourage se dévalorise lui-même en faisant des choix ne correspondant pas à sa vraie valeur.

Que faire face au mépris ? Etre méfiant et surtout, ne pas l’assimiler à de la colère ou du dégoût. La colère est saine et exprimée. Le mépris est caché, larvé et cent fois plus violent même s’il est plus sournois.

Pour cette raison, lors de votre prochain entretien de recrutement ou lors de votre prochaine négociation professionnelle, surveillez bien la symétrie du visage de votre interlocuteur. Si vous sentez le malaise vous prendre aux tripes, vous saurez maintenant d’où cela provient.

A bientôt,

Laurent.

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s