Détection de mensonges – Episode 4 : Quand Jérôme Cahuzac nous mentait…droit dans les yeux

LB

Bonjour à tous.

Suite de la série d’articles sur la détection de mensonges  avec un éclairage particulier sur l’affaire ‘Jérôme CAHUZAC‘. Ce billet traite de communication non verbale et du fait que notre corps peut être notre meilleur allié comme il peut être notre pire ennemi. Suite au tumulte et remous de l’affaire ‘CAHUZAC’, je suis allé regarder des vidéos en ligne de cette affaire, afin d’observer s’il y avait, au moment où il clamait son innocence, un éventuel décalage entre le discours verbal de l’intéressé et son discours non verbal. Comme vous allez pouvoir l’observer, d’un point de vue non verbal, Jérôme CAHUZAC a toujours dit la vérité puisqu’en réalité, il n’a cessé d’avouer avec son corps, encore et encore, de manière affirmée et martelée, qu’il possédait un compte en Suisse.

Décryptage.

Cahuzac

  • Jérôme CAHUZAC à l’Assemblée Nationale

Cette vidéo a donc été tournée à l’assemblée nationale.

Regardez bien entre 1’20 » et 1’35 », Jérôme CAHUZAC dit ‘Non‘ avec la parole mais son corps ne cesse d’affirmer le contraire. Sa tête ne cesse de dire oui de manière martelée. Cela est encore plus saisissant si l’on coupe le son : on a l’impression qu’il dit ‘Oui j’ai eu un compte en Suisse, Oui, Oui, Oui’. Remarquez aussi comment il s’accroche au micro comme à une ligne de vie, comme s’il avait peur de perdre pied. Lorsque l’on dissimule la vérité, le fait de s’accrocher ainsi, à une table ou à une rambarde,  lorsqu’un mensonge est prononcé, est une manière de s’ancrer dans le sol, de trouver la force, le courage et l’énergie nécessaire pour ‘pousser’ le mensonge. En outre, en début d’allocution, Monsieur Cahuzac utilise un certain nombre de gestes illustrants avec sa main gauche. Il est un peu agité, touche sa veste, illustre certains de ses propos puis, au moment où il se met à mentir se fige afin de se concentrer sur son propos. Dernier, point, agrandissez la vidéo et regardez le geste récurrent de son index gauche sur le micro. Ce geste est un geste manipulatoire témoignant le calcul et la construction mentale.

  • Jérôme CAHUZAC face à Jean-Jacques BOURDIN

La situation est ici plus intime puisque les deux hommes sont face à face. Ceci étant les premiers signes précurseurs du mensonge sont déjà là : en début d’entretien, Jérôme CAHUZAC a le souffle court sur ses explications et sa maxillaire droite ne cesse de se contracter à l’approche de la question fatidique. L’aveu non verbal de Jérôme CAHUZAC commence alors à 3’38 après que Jean-Jacques BOURDIN lui ait demandé, les ‘yeux dans les yeux‘, s’il possédait un compte en Suisse.

Observez bien : alors qu’il ne cesse de répondre  »Non à Jean-Jacques BOURDIN avec des mots, son corps hurle un grand oui avec des hochements de la tête affirmatifs qui martèlent la vérité. Comme pour la vidéo précédente, cela est encore plus saisissant si vous coupez le son de la vidéo juste après la question posée par Jean-Jacques BOURDIN.

  • Après le mensonge.

La réalité est que, lorsque le mensonge est de cette importance, son auteur n’aspire en réalité qu’à avoir l’occasion de dire la vérité. Dans le cas de Jérôme CAHUZAC, quand on observe la véhémence avec laquelle son corps disait haut et fort ‘Oui, j’ai eu un compte en Suisse‘, quand on observe l’énergie et la tension qu’il mettait pour se contenir, j’imagine, même si je n’ai aucune complaisance pour le mensonge perpétré, combien masquer la vérité a du être une lutte pour lui à divers points de vue, et combien il a du se sentir soulagé d’avouer enfin.

Ce genre de technique sera développé lors de la formation que j’organise les 12 et 13 décembre 2013 à Marseille.

A bientôt,

Laurent.

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

Détection de mensonges – Episode 1 : ce que dit le visage de Samia GHALI

Détection de mensonges – Episode 2 : pourquoi Sabrina PHILIPPE, psychologue E-darling, cache quelque chose

Détection de mensonges – Episode 3 : quand le corps de Nicolas Sarkozy nous parle

Décideurs, Employés, Particuliers : Formez-vous à la détection de mensonges chez vos partenaires les 12 et 13 décembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s