Ecrit Concours Ingénieur Transports & Déplacements : Les 10 propositions qui font la différence

Bonjour à tous.

Je suis Patrick JEAN-CHARLES, coach MANANTRA et également responsable du transport urbain  dans une collectivité territoriale mettant en oeuvre notamment, un projet de TCSP (Transport Collectif en Site Propre).

Je vous propose ici un tour d’horizon de l’ensemble de la problématique des transports en 10 propositions agrémentées de multiples sous-propositions.

C’est exactement ce que j’ai fait le jour du concours, en m’inspirant de l’expérience que j’ai acquise au contact continu des élus et décideurs dans les projets Transports.

Tout commence par la bible de l’ingénieur territorial transport, le PDU (Plan de Déplacement Urbain) et sa mise en application. c’est l’essence même de la transversalité, et renferme en soi tous les éléments liés à la protection de l’environnement, proposition majeure, et obligatoire, mais que je ne mentionnerai donc pas dans mes propositions en raison de son intégration implicite dans un PDU. L’ensemble des propositions qui suivent participent donc à sa mise en place et à son objectif principal, le report modal.

Un rappel avant de commencer:

Comme le disait Laurent GRIFEILLE coach MANANTRA comme moi, dans un article précédent,  vous ne passez pas un concours d’ingénieur Transport, mais un concours d’ingénieur territorial avec spécialité Transports et Déplacements…

L’ordre dans lequel ces propositions sont listées importe peu, car tout dépend de la situation de chaque AOT (Autorité Organisatrice des Transports).

1) L’optimisation du réseau Urbain

Cela peut aussi être la réorganisation du réseau si il est défaillant, la mise en place d’une cartographie, d’un SIV (Système d’information voyageur), cela peut aller à l’analyse de la pertinence du mode de gestion (DSP, Régie, SPL, etc.)

2) La mise en place d’une billettique interopérable

L’outil billettique est l’arme suprême des AOT, pour cela, il se doit d’être la propriété de l’AOT,( même si la règle confie à l’exploitant cet outil),il  doit être intégré par l’AOT, c’est à dire que chaque partie de l’outil (Matériel embarqué, serveur au sol, logiciel, valideur , carte sans contact, etc.) peut être fourni et livré par un fournisseur différent, et c’est l’AOT qui l’utilise et bénéficie alors de son évolutivité complète et permanente, ainsi que de son coût attractif. Ce principe permet de passer certains éléments de l’outil final en MAPA, ce qui limite les propositions intempestives.

Dans le cas contraire, l’AOT est soumis aux conditions du fournisseur qui détient la suite matérielle, et logicielle de sa solution.

3) Mise en cohérence des projets inscrits dans les documents d’urbanisme

Les révisions des documents d’urbanisme sont des moments clefs pour l’évolution du Transport Urbain, car les PLUs, SCOTs, SARs, SRITs, vu leur longévité ne souffrent pas d’être réalisés sans cohérence et de façon aléatoire.

Il s’agira ici de l’implantation et du dimensionnement des P+R, hubs multimodaux, réservations de couloirs de bus, etc.

4) Mise en place d’un TCSP

C’est la quintessence du Transport Urbain dans le respect du Développement Durable, car dans la chaîne d’études TCSP, il est souvent intégré une simulation du bilan des gazs à effet de serre générés par tel ou tel choix de transport (BHNS, Tramway, etc.)

Ainsi les études de préfaisabilité, faisabilité, avant-projet, projet, procédure de concertation, enquête publique, doivent permettre de se rassurer quant au choix technique opéré.

Les erreurs constatées viennent souvent de décisions généralement basées sur des éléments uniquement financiers d’investissement, sans prise en compte de la durée de vie, ni du coût d’exploitation. Ces décisions « arbitraires » sont souvent prises avant le compte-rendu des études techniques.

5) Schéma Directeur d’Accessibilité

Ce document souvent réalisé d’après les PAVE des villes-membres de l’AOT, est une concertation entre les différents acteurs concernés par les transports publics (AOT, Associations de personnes souffrant d’un handicap, transporteurs, collectivités territoriales,   etc.)

Il recense les préconisations en matière d’accessibilité, à respecter dans toute la chaîne des déplacements.

6) Les centres de commandement

Souvent gérés avec des contrôleurs assermentés et superviseurs, ils sont l’organe de liaison entre les différents outils et réseaux dont l’AOT à la responsabilité.

Ils permettent en outre la maintenance des matériels au sol (abris bus, poteaux d’informations, points d’arrêts, etc.)

La mise en place de brigades volantes essentiellement affectées à cette maintenance, permet de réagir immédiatement en cas d’urgence.

7) Intégration des Transports scolaires au réseau urbain

Les réseaux urbains, si ils sont optimisés et dimensionnés peuvent permettre l’absorption des flux générés par le transport scolaire.

Ce transfert résout de façon immédiate les problématiques induites par les horaires pratiqués par les établissements scolaires (agressions, errances des étudiants dans l’attente des cours ou du bus en fin de journée, etc.)

8) Harmonisation des tarifs

Les AOTs sont souvent des structures intercommunales, et il est recommandé de réagir selon l’esprit intercommunal, en instaurant une harmonisation des tarifs urbains et scolaires, afin que chaque usager soit traité suivant la même règle.

9) Faire évoluer le système global des transports

Une veille de l’évolution de l’urbanisation et de la démographie (SIG) permet d’anticiper et  d’adapter son réseau aux réalités du terrain. les éléments statistiques de la billettique, donnent également d’excellents éléments de référence sur les points déjà desservis.

La création de nouvelles lignes , d’extensions de lignes existantes donne une image dynamique à l’AOT, et aux élus qui la dirigent.

10) La communication en continu

L’AOT doit être en communication continue avec ses interlocuteurs (élus, usagers, exploitants, services de l’état, etc.)

Tous les moyens sont bons, pour travailler son image, du site internet, aux bornes interactives, en passant par les réseaux sociaux.

Tous les stades d’un projet sont prétextes à communiquer.

Bon travail!

Je vous adresse toutes mes pensées positives, et je vous souhaite toute la réussite possible pour votre concours à venir.

Patrick JEAN-CHARLES

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

15 commentaires

  1. Bonjour, merci pour ces précieuses informations…je prépare l examen pro de technicien territorial 1ère classe spéc. Déplacements et transports et j ai une question:
    Concernant les propositions à rédiger après le rapport technique pour cette épreuve, faut- il aller aussi « loin » dans les recommandations? N y a t il pas un risque de  » déborder » au niveau décisionnel de sa catégorie (B)? Je pose cette question car j ai rendu un devoir a un correcteur du Cnfpt qui a trouve que c était un peu trop étoffé ( surtout le mode projet proposé dans le livre  » l art subtil de réussir son concours ») et qui me conseille de conserver le schéma : les solution techniques/avantages/inconvénients…je suis un peu perdue a 10j de l épreuve…j avais mis des semaines a me créer mes propres « sésames »… j espère que vous pourrez me donner qques pistes pour réajuster tt cela et en attendant je vous souhaite un bon we pascal!!! Anne Serra

    • Bonjour Anne.
      Pour vous répondre, je ne crois pas que cela puisse poser un problème dans la mesure où d’autres stagiaires Manantra ont déjà utilisé cette méthode pour le concours de technicien et que cela a porté ses fruits.
      Par ailleurs, les jurys de concours seront toujours ravis d’avoir de bons candidats qui vont tirer l’épreuve vers le haut et dont ils pourront se dire qu’à terme, ils feront de bons cadres supérieurs.
      En revanche, ce qui est sûr est qu’il faut rester concret et précis. Si votre note aborde de nombreux sujets mais reste à un niveau décisionnel trop élevé sans ne jamais expliquer comment vous allez inverser un rond-point concrètement (par exemple) alors vous passerez à côté de votre épreuve. Il faut savoir dire ‘Je bloque la rue, je préviens les habitants et commerçants en amont avec la presse locale, je met un périmètre de sécurité sur tel et tel tronçon, il faut un arrêté, il faut prévoir un itinéraire de contournement etc …’.
      En ce sens, je rejoins l’intervenant du CNFPT : il faut savoir détailler les solutions et exprimer au lecteur de votre copie que que telle ou telle solution va apporter.
      Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faille limiter votre note à cela.
      Dernier point : il faut savoir faire la note qui vous correspond le plus et qui corresponde à ce que vous avez envie de rédiger.
      C’est aussi votre manière de travailler que vous allez véhiculer sur votre copie et dans un tel contexte, autant être soi-même et tout donner sans rien retenir.
      J’espère que cela pourra vous aider. Dans l’attente d’avoir de vos nouvelles.
      Bien à vous.
      Laurent.

      • Bonjour Laurent! Encore merci pour tous vos conseils, votre méthode est parfaite pour n importe quel sujet ( je me suis exercée sur plein de thèmes et tout colle à merveille!). Je tâcherai d’être bien concrète dans mes propositions, effectivement en relisant ma précédente copie, je n’étais pas assez « rentrée » au coeur du sujet…je vous tiens au courant! A bientôt. Anne

      • Comment plantez vous une allée de cyprès Anne ?

        Page 111 de l’art subtil si je ne me trompe. Tout est dans cette page pour ce qui concerne les propositions.

        Tant que l’on plante des cyprès en faisant des réunions, on obtient une note de 8 sur 20. C’est lorsque l’on achète des cyprès avec le marché de service pour les installer, que l’on vérifie les réseaux d’eau, d’électricité avant de faire une tranchée, que l’on bloque la rue, que l’on met un périmètre de sécurité, que l’on prévoit un itinéraire de contournement, que l’on produit l’arrêté d’interdiction de stationner etc …. que la note passe à 14/20

        Bon courage. J’attend de vos nouvelles.

        Laurent

    • Bonjour Anne,
      Je suis entièrement d’accord avec Laurent, et j’ajoute que la confiance en soi est un atout pour réussir. Faites-vous confiance pour le jour J, car vous avez entre les mains une méthode universelle qui vous permet d’aller beaucoup plus vite que les autres, et surtout d’avoir le temps d’apporter une réflexion plus aboutie et de ce fait, des réponses plus évoluées. Cela entraîne en général non seulement la réussite, mais aussi une note bien au dessus de la moyenne.
      Le tout est de bien gérer son temps et de garder le contrôle de son épreuve.
      Ce conseil est aussi valable pour l’oral.
      Bon courage Anne! Faites-vous confiance, quels que soient les avis extérieurs, sachez que vous avez un avantage sur les autres candidats, une méthode qui marche vraiment!
      Connaissez-vous l’expression: « Qui peut le plus peut le moins ».
      Je vous souhaite une réussite totale pour votre épreuve!

      • Bonjour Patrick! Merci également à vous pour cette réponse qui me permet de lever une grande partie de mes doutes…je vais m’entraîner à mieux gérer mon temps et être plus efficace dans mes recommandations. Vos propositions pour le concours d ingenieur sont redoutables!!! Mais bien sûr très efficaces!! Elles seront précieuses le jour de l ‘épreuve…je vous ferai part de mes impressions bientôt, bonne journée! Anne

      • Rebonjour Anne.

        Pour l’avoir connu en tant que stagiaire et désormais en tant que coach, ‘Redoutable’ est l’adjectif qui colle parfaitement à Patrick.

        Une vraie lame de précision tant il est précis, visionnaire et professionnel.

        Et je ne dis pas cela pour faire du politiquement correct : c’est une réalité.

        😉

        Laurent.

  2. Bonjour,

    Le même article sur « Les 10 propositions qui font la différence » est-il prévu pour l’option Prévention et Gestion des risques ?

    En vous remerciant,

    Doriane

    • Bonjour Doriane.

      Pour l’instant l’article n’est pas prévu car le domaine est vaste et très général. De quel risque parle-t-on ? Risque psycho-social, risque industriel, risque bâtimentaire, risque épidémique ou sanitaire …

      Ce qui est sûr c’est que l’on peut préparer des plans génériques de propositions qui fonctionneront dans tous les cas.

      Exemple : dans la rubrique ‘Etat des lieux’ de vos propositions vous pourrez les organiser ainsi :

      – Etat des lieux ‘technique’ – Equipements (zone de captation, réseaux de bâtiments, protection littoral, protection sanitaire …)
      – Etat des lieux ‘technique’ – Maintenance et Personnel (sous-traitance, en interne, formation des agents …)
      – Etat des lieux ‘Legal / Réglementaire’ (contraintes pour l’élu, obligations en tout genre etc…)

      Et selon les domaines vous les adapterez en fonction du sujet. Il faut arriver à décliner cet état d’esprit pour tous les items de vos propositions qui entrent dans le cadre de votre méthodologie de gestion de projet.

      JE solliciterai quand mêmes les coachs Manantra pour qu’ils apportent des compléments de réponse au regard de leur expérience.

      J’espère avoir répondu au moins partiellement à votre question.

      Bien à vous.

      Laurent.

      • Bonjour,

        Merci pour cette réponse détaillée. J’ai déjà un plan générique, mais je trouve qu’il est plus difficile de se démarquer, par rapport aux autres candidats, à cause justement du caractère vaste et général de cette option. Le plus étant aussi de se limiter, pour ne pas se retrouver avec 10 pages de propositions !

        En vous remerciant,

        Doriane

      • Bonsoir Doriane,
        J’ajoute à ces commentaires que l’avantage majeur que vous avez avec la méthode Manantra est le gain de temps extraordinaire que vous aurez le jour de l’épreuve.
        Ce temps gagné vous devrez l’utiliser pour porter une réflexion plus poussée que les autres candidats, et donc faire la différence, se démarquer.
        Votre copie aura les caractéristiques de base nécessaires pour remporter la moyenne des points, et le petit plus (votre réflexion) qui se traduira par un maximum de points, vous faisant passer largement au dessus de la moyenne.
        Concernant votre inquiétude pour vous limiter au niveau des propositions, contentez vous de 10 propositions, si possible liées à votre culture territoriale, et à l’actualité.
        Parmi ces 10 propositions, développez en uniquement 3 ou 4 dans votre copie, cela suffit.
        Pensez par contre à bien étayer vos idées en explicitant par des exemples.

        Bon courage dans votre préparation

    • Bonjour Laurent et Patrick,
      Un petit message pour vous remercier une nouvelle fois pour vos conseils à tous les 2…J’ai suivi la méthode, j’ai planté des cyprès et je suis admissible à l’oral de l’examen pro de Tech 1ère classe!!!
      Je sais que le plus dur est à venir mais j’y crois !Je garde le cap avec  » l’art subtil de réussir son concours » qui est une véritable bible ! ! ! Je vous ferai parvenir mon » retour d’experience « après l’entretien avec le jury! Bon WE et à bientôt! Anne

      • Bonjour! Voilà, les résultats sont tombés : je suis admise à l’examen pro de technicien principal 1ère classe!!!
        L’oral s’est très bien passé et j’ai pu, grâce aux conseils trouvés dans « l’art subtil de réussir son concours » ne pas subir cette épreuve et au contraire la maîtriser par les thèmes choisis lors de la présentation et dans le contenu de mes réponses…
        Encore merci à vous 2 Patrick et Laurent, j’ai pu prendre plaisir à me préparer et à transformer l’essai…votre méthode est très efficace et en la travaillant suffisament à l’avance, on se sent « armée » pour affronter les épreuves écrites et orales…
        Je vais donc continuer et prendre contact avec vous dès le mois de septembre, car je souhaite préparer maintenant l’examen pro d’ingénieur qui aura lieu en juin 2014 avec Manantra!
        Je vous souhaite un bel été, et à très bientôt!!
        Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s