Le manipulateur – Episode 6 – Le manipulateur dans la vie privée [Pour public averti uniquement]

LB

Bonjour à tous.

Dernier épisode de la série d’articles sur les manipulateurs qui s’attaque aux manipulateurs dans la vie privée. Pourquoi parler des manipulateurs dans la vie privée alors que ce blog est dédié aux concours, à la carrière au management territorial ? Et bien car, suite à la série d’articles traitant de ce sujet, j’ai été sollicité par certains d’entre vous qui avez été touchés par des phénomènes de manipulation dans la vie privée et que vous avez émis le souhait que j’aborde ce sujet là en profondeur. Autre raison : il est rare qu’une personne soit un vrai manipulateur dans le travail et quelqu’un d’altruiste et d’orienté vers les autres dans la vie privée.

Ainsi donc, j’ai décidé d’écrire cet article un peu spécial qui ne parlera pas de la manipulation dans la sphère professionnelle mais dans celle de la famille, des relations sentimentales, des relations sociale et amicales.

Pour cette raison, j’ai préféré indiquer que cet article était destiné à un public averti car d’une part certains lecteurs pourraient être gênés de voir abordés des thèmes connectés au domaine du privé sur un blog orienté sur des dimensions professionnelles et, d’autre part, parce que même pour les lecteurs intéressés par ce sujet, les thèmes abordés pourraient choquer ou du moins déranger certains d’entre eux, notamment pour tout ce qui concerne les relations familiales ainsi que la vie privée, sexuelle et intime de la vie de couple.

***

  1. Le manipulateur pervers ou pervers narcissique
  2. La manipulation familiale
  3. La manipulation amicale
  4. Le manipulateur et le couple
  5. Les manipulateurs et le sexe [Pour public averti]
  6. Conclusion
  • Le manipulateur pervers ou pervers narcissique

Nous faisons tous de la manipulation. Mais nous ne sommes pas tous des manipulateurs. Il est vrai qu’il y a souvent divers degrés de manipulation. Il y a des manipulations  involontaires et d’autres bien plus volontaires. La version la plus violente de la manipulation est celle qui intègre la perversion : le manipulateur prend du plaisir à faire souffrir l’autre. 

Le manipulateur pervers est donc le manipulateur qui va jouir de la souffrance de sa victime. Il va jubiler et prendre du plaisir à contrôler ses proches, à les écraser, à les culpabiliser, à semer la zizanie et à les diminuer afin de réhausser sa propre estime de lui. Le terme ‘pervers narcissique’ est aussi employé fréquemment. Narcissique car c’est le très de personnalité qui induit la perversion. Nous pouvons tous être un peu narcissique et avoir un certain ego, cela ne fait pas pour autant de nous des manipulateurs. 

Pour résumer ce qu’est un pervers narcissique, c’est une personne fragile, à l’estime défaillante mais qui a un ego démesuré, qui souhaite être un roi que l’on adule, un prince que l’on admire. Véritable enfant roi capricieux, il se croit supérieur aux autres, pense que tout lui est du, méprise les gens et n’a qu’un seul but : asseoir une sorte de suprématie psychologique sur ses proches.  Plus il sera envieux de son entourage, qui est souvent bien plus brillant que lui, plus il s’acharnera à diminuer l’autre. Parfois il en sera conscient. Parfois non. Dans ce dernier cas il se posera en victime, expliquant que tout le monde lui en veut, que tout est la faute des autres, qu’il est exemplaire et que la majorité des gens dans son entourage ne le méritent pas.

Certes le pervers narcissique se retrouve aussi bien dans la sphère professionnelle que dans la sphère privée, mais c’est dans la sphère privée où il expose toute sa perversité car à ce niveau là, il n’y a pas de limite. Il n’y pas de hiérarchie, il n’y a pas de règle, il n’y a pas de syndicat ou de CHSCT. En conséquence, puisque l’affectif est roi et que rien n’est régulé, le manipulateur aura le  champ libre pour agir.

  • La manipulation familiale

La manipulation familiale peut s’exprimer d’autant de manières qu’il y aura de situations concernées. Ceci étant, la manipulation est souvent portée par la culpabilisation ou la volonté de faire entrer un membre de la famille dans un moule bien défini.

Par exemple, les fonctionnaires l’étant souvent de père en fils, certains parents ou frères et soeurs fonctionnaires pourront reprocher à un membre de la famille son choix de vie; selon qu’il est décidé de devenir entrepreneur ou artiste.

En apparence, ils diront qu’ils soutiennent le félon, mais en réalité ils seront en attente de son échec et n’hésiteront pas à préparer les frappes préemptives du style ‘Je te soutiens mais ce n’est vraiment pas fait pour toi‘ ou bien ‘Il ne faudra pas venir te plaindre après si tu te plantes‘.

Pour le père ou le frère manipulateur, voir l’enfant ou le frère prendre son autonomie sans peur est vécu comme une véritable agression, déclenchant la  jalousie puis la colère : le futur téméraire entrepreneur renvoie toute sa famille à ses peurs et à son immobilisme puisqu’il va vivre la vie que eux n’auront jamais eu le courage de tenter.

Pour la mère ou la soeur manipulatrice, voir le fils choisir une femme à l’opposé de modèle familial déclenchera de la même manière la pire des jalousies et la pire des colères. Diviser pour mieux régner, prêcher le faux pour savoir le vrai, monter des histoires sans queue ni tête pour fragiliser le couple en question seront alors pour les manipulateurs des moyens tout à fait légitime pour s’assurer, prétendument, du bien être du membre de leur famille.

Et si vraiment la victime est une personne forte, indépendante et lucide, il ne restera plus au manipulateur que l’affectif et la culpabilité pour essayer une fois de plus d’atteindre sa victime : ‘Après tout ce que j’ai fait pour toi’, ‘Je me suis sacrifié’, ‘Tu es vraiment un ingrat‘, ‘Nous ne sommes vraiment pas de la même trempe‘ etc …

Dans ce contexte, le manipulateur tient toujours les comptes : il ne donne rien gratuitement et vous fera toujours payer au centuple ce qu’il vous aura donné.

  • La manipulation amicale

La manipulation amicale est souvent liée à la vie par procuration : un ami manipulateur va vivre sa vie au travers de celle des autres ou de la zizanie qu’il sèmera dans celle de ses amis. Parce qu’il s’ennuie dans sa propre vie, il aimera se nourrir de ce qui construit la vie de ses amis. Il aura d’ailleurs un avis très tranché sur la question et n’hésitera pas à l’exprimer, quitte à juger et à interpréter les faits.

Bien entendu, nous avons tous un avis sur la vie de notre entourage mais d’une part cela ne constitue pas notre quotidien et en l’occurrence, notre avis ne concerne que nous. L’ami manipulateur lui, interprétera des faits et portera des jugements. Il colportera des ragots ou en inventera.  Il les étalera si possible et expliquera comment les gens devraient vivre leur vie. Il lui faut des détails afin de tout savoir. Parce que lui même n’aura aucun état d’âme à exposer ses soucis personnels, il en attendra de même de la  part de son entourage.

Là aussi, la différence est mal vécue par le manipulateur amical. Tant que vous êtes dans les clous, tout va bien. En revanche, si vous adoptez un style de vie à l’opposé de sa vision du monde, il partira en guerre pour remettre tout d’aplomb quitte à briser une amitié ou un couple. Parce qu’il a une estime de lui défaillante, qu’il cherche à se donner un rôle dans la vie des gens et qu’il a un ego surdimensionné et boursoufflé au possible, l’important pour lui, c’est qu’au final il puisse  jouer ce rôle et que toute rentre dans l’ordre pour le rassurer.

Pour les plus pervers, cela les amusera et ils jubileront … jusqu’à leur prochain méfait.

Et si jamais vous vous plaignez de leur comportement ? Ils vous joueront la grande pièce de théâtre qui commence toujours pas ‘Après tout ce que j’ai fait pour toi, j’ai écouté tes soucis, je t’ai soutenu …’

  • Les manipulateurs et le couple

Un manipulateur, homme ou femme, en couple ne supporte pas l’indépendance de son conjoint. L’important c’est lui et il doit contrôler son partenaire pour s’assurer qu’il aura toujours le dessus. Tout cela parce qu’il a une estime de lui complètement défaillante et parce qu’il estime que tout lui est du.

L’important pour le manipulateur, c’est sa carrière, son bien-être, son développement.

L’autre en revanche doit tout supporter et n’a droit à rien.

Le manipulateur homme empêchera sa femme d’aller faire une heure de sport pour se détendre car il doit lui reste au boulot pour sa carrière, qu’elle doit assurer son rôle de mère et être présente pour ses enfants (le manipulateur adore la culpabilité). Le manipulateur homme expliquera donc à sa compagne pourquoi il n’est pas logique qu’elle ait des besoins, des désirs et des envies. Il masquera cela derrière un discours prônant la normalité, le bon sens, l’honneur etc… Mais la réalité est qu’il veut dominer la relation : lui passe en premier et l’autre n’a pas le droit d’être libre. Pour les plus obsessionnels, les plus rigides et adeptes du contrôle, ils normaliseront tout : le niveau du pot de confiture qui n’est pas bien droit, les papiers qui sont rangés dans les mauvaises pochettes, les miettes ici, la serviette mal posée là.

La version féminine de ce manipulateur empêchera son compagnon de boire une bière de temps en temps avec ses amis lui faisant comprendre qu’il est un mauvais père, qu’il n’est jamais présent. Elle trouvera toujours quelque chose de primordial à lui faire faire alors qu’elle sait qu’il a une réunion importante ou qu’il a prévu de se détendre au sport pendant une heure ou deux.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les manipulateurs se mettent parfois en couple. « Le couple ne doit pas tenir longtemps » devez-vous penser. Détrompez-vous. Parfois deux manipulateurs se nourrissent entre eux. N’avez-vous jamais entendu parler de ces hommes jaloux et violents qui ne cessent de se mettre en couple avec des femmes qui provoquent volontairement la jalousie de leur compagnon avec des attitudes de séduction plus ou moins retenues avec d’autres hommes ? L’homme se valorise au travers d’une femme convoitée … La femme se valorise en provoquant la jalousie de son partenaire. Le couple de manipulateurs fonctionne comme pour beaucoup de couples à partir d’une imbrication : l’un va nourrir les besoins de l’autre et vice-versa.

Parfois même, le choix des partenaires se fera pour préparer la rupture dès le début de la relation.

Côté féminin : La femme choisira le bad-boy irresponsable pour son côté aventurier qui la fera rêver et dont elle sait qu’elle pourra le contrôler facilement Jusqu’à ce qu’elle en ait marre. Elle pourra alors s’en séparer facilement puisqu’elle n’aura qu’à lui reprocher son caractère irresponsable etc … alors que c’est pour cela même qu’elle l’aura choisi.

Côté masculin : A l’inverse l’homme manipulateur qui structure et contrôle tout se rapprochera de femme fragile, docile, en carence d’un modèle paternel fort et à terme, ils les quitteront en leur reprochant ces mêmes traits de caractère pour lesquels ils avaient choisi la partenaire.

  • Les manipulateurs et le sexe [Pour public averti]

Au sein du couple, même pour des couples où la manipulation n’est pas de mise, le sexe est souvent un enjeux de pouvoir. Notamment lorsque la relation induit un rapport de force. Le sexe est donc en quelque sorte l’arme absolue du manipulateur pervers.

La femme manipulatrice perverse pourra asseoir sa suprématie et diminuer l’estime de son partenaire en le privant de sexe, en faisant référence à d’anciens partenaires et à leurs exploits ou bien en faisant des commentaires, verbaux ou non verbaux, sur le plaisir que lui procurera son actuel partenaire. Elle pourra aussi utiliser des procédés de double-contrainte : « Je te promets du sexe et je fais monter ton désir » et au final elle se refusera à son partenaire, le laissant plein d’amertume et de frustration. Elle lui enverra des textos incendiaires toute la journée … mais se refusera le soir.

Ce genre de personne narcissique au possible a besoin de dominer les hommes. Parce qu’elle est en compétition avec les hommes et qu’elle ne supportera pas le succès de son conjoint, ou parce que modèle paternel qu’elle aura eu aura été défaillant, la manipulatrice utilisera la séduction et le sexe pour ‘rattraper son retard‘. Elle n’aime pas vraiment les hommes.

Elle ne leur fait pas confiance. Donc elle doit rabaisser l’autre pour se rassurer elle-même.

Elle n’hésite d’ailleurs pas à séduire d’autres hommes, avec ou sans passage à l’acte, mais en faisant bien comprendre, ne serait-ce que de manière sournoise, à son partenaire qu’elle entretient des échanges plus ou moins clairs avec d’autres hommes. Tout cela est couvert par un voile de pseudo-amitié. Mais, la réalité, est qu’elle ne cesse de nourrir des rapports de séduction avec les hommes qui l’entourent afin de remplir le vide de sa personnalité endommagée.

Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, il est légitime de plaire à d’autres personnes du même sexe mais une personne saine et équilibrée repoussera les regards envieux et les accolades trop appuyées lorsque le partenaire sera présent. Une personne saine et bienveillante ne se nourrit pas de réseaux opaques qui pourraient faire souffrir son partenaire. La personne a des amis mais la relation est claire et ne suscite aucun doute.

A l’inverse, le manipulateur , homme ou femme, entretiendra ce doute car le fait d’être convoité le nourrit et remplit en apparence le gouffre béant de son estime défaillante.

Qu’en est-il pour le pervers narcissique homme ? Exactement pareil mais avec une violence psychologique plus affichée en terme de pratiques sexuelles.

Il est un super-héros qui s’entoure de femmes et se fait passer pour un grand prince. Aussi surprenant que cela puisse paraître, des professions d’apparence noble attirent souvent les manipulateurs pervers : pompiers, policiers… Des sauveurs ayant besoin de se rassurer dans leur posture de héros omnipotents au travers de leur activité sexuelle.

En réalité ces hommes n’aiment pas les femmes et leur indépendance. Ils maltraitent leur compagne, les trompent ou essaient de les rendre jalouses. Ils les empêchent d’avoir des amis, les isolent, ne supportent pas leur indépendance relationnelle. Tout rapport amical ou professionnel avec un autre homme est nécessairement louche pour le pervers narcissique. Que fera-t-il en conséquence ? Il trompera sa compagne au cas où elle ne l’est fait avant lui. Ou bien laissera-t-il traîner un préservatif négligemment pour bien faire comprendre qu’il n’a qu’un geste à faire pour…

L’important c’est bien montrer à  l’autre que lui, il a du succès, et que elle non. Ce genre d’individu a toujours une meilleure amie qui est en fait une ex-compagne qui l’appellera tous les soirs pour parler avec lui ou pour lui dire qu’elle a deux billets de théâtre pour elle et lui. Et il prendra un malin plaisir à faire en sorte que sa femme soit témoin de cela. Il n’hésite pas à expliquer à sa compagne, en public qu’elle n’est pas assez ‘sexy’ alors qu’il ira complimenter une autre femme devant elle.

Sous une fausse légèreté, il n’est d’ailleurs pas très avare en terme de confessions sur ses ‘prétendues’ performances sexuelles qu’il exposera en public pour bien montrer « qu’il est cool, libéré et qu’il assume sa sexualité ».  La réalité est que, souvent, ces personnes sont des êtres frustrés sexuellement et sont de très mauvais amants. Chargés de colère et de pulsions incontrôlées, ils sont adeptes de la pornographie et de la masturbation compulsive. Ils ont une tendance à l’éjaculation précoce ou à l’impuissance et ne pensent principalement qu’à leur plaisir et absolument pas à celui de leur partenaire. Pour toutes ces raisons, les plus pervers des manipulateurs n’hésiteront pas de faire de leur compagne des objets sexuels qu’ils souhaitent dominer, quitte à les jeter en pâture à d’autres hommes dans le cadre de jeux pervers, malsains et non assumés par la compagne en question.

Les couples qui pratiquent l’échangisme ou autres pratiques de ce genre de manière assumée,  sont des couples équilibrés d’adultes consentants qui font le choix à deux de vivre une aventure différente mais partagée. Dans ces cas-là, il n’y a pas de rapport de domination ou de force : l’amour est roi et le couple vit cela comme un seul être.

Le manipulateur lui, homme ou femme, n’a absolument pas accès à cette sphère relationnelle et émotionnelle.

  • Conclusion

Cette série d’articles sur les manipulateurs se termine donc ici.

J’espère qu’au travers de ces 6 épisodes vous aurez trouvé des pistes ou des éléments qui vous auront permis de comprendre un peu mieux la manipulation et la manière de s’en protéger.
Pour y résister, il faut apprendre à s’affirmer et refuser de subir ce genre d’agression mais il est vrai que cela peut prendre du temps, ne serait-ce que pour réaliser que l’on est victime de ce genre de pratique. L’environnement de la fonction publique territoriale est propice à la manipulation car la réussite repose sur la popularité et l’aptitude à entrer dans un moule.
Mais la réalité est que cela est vrai aussi dans les sphères sociales, amicales et privées puisque par essence, le manipulateur voudra vous contrôler et vous faire entrer dans  son moule à lui.

Le processus de manipulation est quelque chose de sournois et il faut parfois atteindre un certain niveau de souffrance pour en prendre conscience et arriver à s’en protéger.

Comment faire me dire-vous ?

T

ravaillez votre indépendance, protégez-vous en ne donnant pas toutes les armes aux manipulateurs, voyez le monde pour ce qu’il est vraiment, acceptez l’idée que la perversion existe, concentrez-vous sur vos vrais amis et partenaires, n

‘essayez plus de plaire à tout le monde et surtout : n’ayez pas peur d’être libre et de faire les choses comme vous le désirez vous.

C’est un chemin difficile certes mais qui laissera les manipulateurs sur le bord de la route car lorsque vous vivrez les choses uniquement pour vous-mêmes, ils n’auront absolument plus aucune prise sur vous.

A bientôt,

Laurent.

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

12 commentaires

  1. Merci de prendre de votre temps pour mettre des mots sur des choses que l’on ressent ou que l’on vit

    • Je vous en prie chère(e) Guagliardo.

      Ces thématiques m’intéressent et nous sommes tous un jour ou l’autre confrontés à ce genre d’individu.

      Il faut s’en protéger comme on le peut. Le plus tôt est le mieux.

      si vous étiez concerné(e), de manière professionnelle ou privée, je vous invite à ne pas rester isolée face à ce genre de personnes et d’essayer de vous affirmer afin de ne pas tomber dans le piège de la manipulation.

      Et surtout ne culpabilisez pas : il faut du temps pour réaliser que l’on se fait manipuler. Je sais de quoi je parle.

      Merci pour votre commentaire et à bientôt je l’espère.

      Bien à vous.

      Laurent.

      • Merci beaucoup pour cette analyse .Une chose que je souhaiterai savoir si 2 pervers narcissique manipulateur peuvent durée en couple ?

  2. Merci beaucoup pour cet article…

    J’ai énormément tendance à culpabiliser, surtout vis à vis d’une personne qui m’a manipulé pendant de nombreux mois… J’avais beaucoup de questionnements concernant cette personne et surtout.. Qui est-elle?
    Maintenant c’est bien plus clair.

    Ce sont des personnes très douées et intelligentes. Je suis tellement déçue, et remplie d’incompréhension face à ces personnes là qui font tant souffrir!
    Ces gens qui sont tout le monde et personne en même temps, qui sont vides de personnalité propre.
    J’ai tellement de colère… Ma naïveté et gentillesse les attire.

    Et bien merci encore pour ces paroles.

  3. mon histoire que j’ai vécu ressemble beaucoup a votre article ,çà parait pourtant vrai a ce qu’ils nous montre en amour qu’on en devient aveugle je m’en suis aperçu trop tard et c’est très dure a vivre psychologiquement ils savent mettre les gens en confiance et sont très cultive pour mieux assouvir leur victimes merci pour votre article qui ressemble beaucoup a mon histoire et que les gens qui lisent et ont eu les meme chose ne se laisse pas faire

  4. Merci beaucoup pour cet article qui m’a fait comprendre la nature de l’homme qui m’a fait subir un enfer pendant plus de 10 mois.. heureusement j’ai réussi à m’en débarrasser mais je ne pensais pas que c’était un manipulateur..
    La question que je me pose est : peut-on « sauver » ou « soigner » un manipulateur ? Lui faire comprendre que ce qu’il fait est « mal » ?

    • Bonsoir Lola.
      Si vous lisez bien tous les articles de la série vous verrez que justement non : il ne faut pas essayer de sauver ce genre de personnes.
      On ne peut les convaincre. Ils sont étrangers à leurs manipulations; transforment la vérité et retournent les choses à leur avantage. Justement, le manipulateur va toujours s’attaquer à des personnes fortes, très engagées avec un aptitude à la compassion et au fait de jouer les saints-bernards. Tant que l’on essaie de les sauver, ils nous manipulent. Il faut donc s’astreindre à résister à la tentation de les changer. Au risque d’en être victime tout le temps.
      Content que cet article vous ait aidée.
      Bien à vous.
      Laurent.

  5. Je comprends bien des choses en lisant votre blog, j’ai pris conscience récemment que quelqu’un ne me voulait pas du bien, et use de mon engagement de ma passion pour les causes que je défends pour me manipuler. Justement comme vous le dites en jouant sur ma culpabilité, en me faisant croire que mes amis me critiquent derrière mon dos bref en tentant de me déstabiliser. Le plus difficile est de l’identifier et surtout de résister, c’est à dire de me faire confiance sans changer mes idées même sous la menace.

  6. Bonjour: au fur et a mesure j’ai rassemblé le puzzule ,tout correspondait a ce personnage,manipulateur pervere. Mais ne se reconnaitera pas lui mm, je ne vie pas avec lui mais il conbtrole tout a distance par ses appeles ,ses messages ses deplacements et si je suis injoiniable il telephone a mes enfants ..je sais ,qui il est , mais difficile de s’en defaire je l’ai quitté plusieur fois a cause de son comportement changeant sans raison ,il plusieurs facettes et je pense qu’il peut etre violant comment m’en debarasser j’ai bien lu le profile d’un manipulateur tout lui correspondait.

  7. Je vous remercie pour cet article, c’est vrai que les pervers Narcissiques sont des anges gardiens, sympathiques devant leurs leurs entourage et victimes avant qu’ils les détruisent en petits morceaux.
    Depuis que je me suis mariée avec un manipulateur, ma vie s’est totalement chamboulé. J’étais une personne vivante, dynamique, indépendante, qui adore sortir, vivre, voyager, discuter avec les gens. Depuis notre union, mon mari m’a isolé de mes amis(es) soit disant qu’ils sont trop extravertis, du monde extérieur sans me rendre compte réellement, j’ai simplement voulu que ça marche, j’ai toujours essayé de travailler notre couple, plus je m’investis plus il abuse et il rajoute une nouvelle couche. au fil des années, je me retrouve totalement dépendante, pas de travail ( avec des études supérieurs), éloignée de ma famille et mes amis(es), j’ai perdu confiance en moi et l’estime de soit, je ne sais plus la vérité du mensonge.
    La vie avec un manipulateur est comparée d’un enfer rose, tout est parfait devant les gens, sa réussite professionnelle fait la fierté de la planète entière. des messages indiscrets de notre entourage et surtout de ma famille m’ont tellement semé le doute pendant des années, tout le monde répétait la même phrase  » t’as tellement de chance de tomber sur un homme aussi charmant, cultivé, qui prend soin de toi et surtout très drôle, pour nous on le considère une réussite absolu, alors t’en es où dans tes recherches d’emplois? finalement t’en as pas besoin , ton cher mari subvient à tes besoin ». le pire c’est qu’il ne subvient à rien, il s’en dette en permanence, refuse de payer ses impôts ( je les paye a sa place) j’ai peur que le trésor public s’en prend à moi. toutes mes économies sont parties dans le remboursement de ses dettes. Aujourd’hui, il m’insulte tous les jours en répétant, t’es incapable, t’es nulle, tu ne sais rien faire dans ta vie, selon lui: à 33 ans je suis la vielle poubelle que personne ne souhaite ramasser.
    J’ai voulu témoigner en donnant des exemples concrets, ça pourrait toujours aider certaines victimes, les manipulateurs sont partout, on doit vraiment faire attention et se protéger au maximum, il ne faut jamais rentrer en conflit avec eux, c’est de la perte du temps et énergie.
    Préparer par la suite votre fuite, un livre m’a tellement aidé à me rendre compte de ma vie misérable  » Divorcer d’un manipulateur est un travail à temps plein ».
    Bon courage et merci pour cet article

  8. Bonjour Laurent, Merci pour cet article éclairant, que je découvre malheureusement un peu tard.
    Certains passages sont criant de vérité. C’est terrible d’avoir l’impression de « se lire » ou plutôt de lire la situation dont on vient d’être victime.
    Le pervers narcissique choisit effectivement des profils de femmes brillantes mais fragiles, des femmes ayant parfaitement réussi leur vie sociale et professionnelle mais avec une profonde faille affective…
    Un pervers narcissique fait son entrée dans votre vie de manière soudaine et imprévisible… Avec son charme « électrique / chimique » et son incroyable assurance, il cherche à vous impressionner dès la première rencontre et vous fait penser que votre rencontre est une « évidence », qu’il ne pouvait en être autrement. Rapidement, vous devenez sa proie et il ne cède pas tant qu’il n’a pas obtenu votre numéro ou un rendez-vous. Il peut s’accrocher ainsi pdt des semaines, usant de tous les artifices possibles, vous laissant croire que… peut être…. il s’intéresse vraiment à vous.
    Au début de la relation, sur une très courte période, le pervers vous apporte humour, légèreté, douceur, élégance, attention… il tisse sa toile autour de vous en affirmant que c’est votre esprit et votre caractère qui l’on séduit… Puis, quand vous (sa proie) être au coeur de la toile, progressivement, il se met à vous grignoter, en réduisant l’espace de la relation, en espaçant les rencontres mais en multipliant le nombre et la force des messages, en devenant coupant et humiliant, en inventant des histoires à dormir debout, en suppliant pour vous voir pdt des jours et des jours pour mieux vous poser un lapin le jour J, de nier votre intellect pour ne garder que l’enveloppe, de vous noyer de petits messages de séduction pour mieux vous abandonner, soudainement, sans explication, créant un vide total, intégral, insupportable, pendant des semaines… avant de revenir, 1 ou 2 mois plus tard, la bouche en coeur, en s’excusant d’avoir été très occupé…
    Et si par chance, un jour, en pleine souffrance, vous trouvez la force de vous extraire de votre prison dorée, d’ouvrir les yeux et d’avouer à « votre héros » qu’il se comporte comme un salaud, un lâche et que vous valez autant que lui, en une seconde, le pervers au sourire charmeur fait volte face.
    A cet instant, dans un dernier sursaut, il vous jète un regard méprisant, et finit de vous achever avec une petite phrase, très courte, très simple, dont chaque mot est minutieusement choisit pour vous traverser la poitrine.
    Je confirme également le profil : les pervers narcissiques grouillent parmi les dirigeants de structures publiques ou privées en pleine expansion, sportifs, cultivés, brillants professionnellement, admirés, divorcés avant 40 ans, se déclarant célibataire et collectionneur car aimant « LES » femmes… mais cachant en réalité un grand manque de confiance en eux, beaucoup trop concentrés sur l’acte sexuel (et donc oui, éjaculateurs précoces)… incapables de parler de leur passé, de leurs sentiments, de leur divorce dont ils n’ont jamais vraiment fait le deuil, des difficultés de leurs enfants adolescents…..
    Bref, beaucoup de souffrance… un chemin long et douloureux pour s’en sortir… mais c’est possible.
    Une fois sortie de cette épreuve, il faut apprendre à prendre soin de soi, à s’aimer avec ses qualités et ses défauts, à se respecter, à travailler son estime de soi, à être heureux sans dépendre des autres…. C’est la seule façon de cesser d’envoyer des « signaux » de fragilité à ces pervers et d’éviter de retomber dans leur toile, ou celle d’un autre…
    Je souhaite beaucoup de courage à celles et ceux qui cherchent à s’en sortir. Aimez-vous, respectez-vous. N’acceptez plus de souffrir. Cette relation n’a rien à voir avec de l’amour. Tenez bon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s