Oral Concours Ingénieur et Technicien Territorial : Les fiches de révisions

Bonjour à tous.

Je suis Laurent Griffeille, coach MANANTRA et tout nouveau blogueur  sur ce site.

Lors des séances de coaching ou stages intensifs que j’ai pu animer, notamment pour les concours d’ingénieur et de technicien territorial, j’ai bien souvent perçu une inquiétude des candidats sur le spectre des connaissances qu’ils devaient acquérir. C’est pour cela que dans ce premier billet je souhaitais vous parler des fiches de révision.

Loin de moi l’idée de vous expliquer comment pouvoir répondre à toutes les questions du jury lors de l’oral de votre concours. Les connaissances liées aux collectivités territoriales et à chacune des spécialités sont tellement vastes que vos fiches de révisions feraient plusieurs centaines de pages que vous ne reliriez jamais. Ce n’est pas le but.

Non, ici l’objectif est de structurer et de maîtriser des connaissances fondamentales qui vous donneront confiance dans les sujets de votre spécialité, dans les connaissances territoriales qui vous semblent indispensables. Cette confiance qui fera que quand vous sécherez sur une ou deux questions du jury, vous vous direz « qu’importe, je maîtrise le reste ». Pour ma part, je me rappelle avoir séché sur « qu’est-ce qu’un DOB ? ».  Je laisse les curieux chercher sur le net la réponse…

1) Où puis-je trouver ces fiches de révision ?

Ce travail doit être le fruit de votre réflexion, de l’acquisition croissante de vos connaissances au fur et à mesure de votre préparation au concours.  Ce travail, c’est le votre. Récupérez les fiches de révisions d’un autre candidat serait moins enrichissant.

Ça me fait d’ailleurs penser à une anecdote: dans mon ancien métier d’informaticien décisionnel, j’avais proposé à un Directeur Administratif et Financier d’automatiser un tableau de bord sur lequel il passait plusieurs heures par semaine à ressaisir des données. Il m’avait rétorqué qu’il préférait ressaisir les données car cela lui permettait de les apprendre. Cela m’avait choqué sur le moment mais au final, je pense qu’il n’avait pas tort…

2) Combien de fiches ?

Ces fiches, on doit les relire souvent, les avoir sous la main tout le temps. Quelque part, on les apprendra par coeur. L’idée est donc de créer une dizaine de fiches synthétiques de 1 à 2 pages chacune.

Mon conseil d’informaticien: créer et stocker ces fiches dans le Cloud. Cela vous permettra de pouvoir les modifier et relire depuis n’importe quel PC ou smartphone connecté à internet ou en 3g. Quelques idées d’outils: Google document, Evernote

3) Quels sont les thèmes à réviser ?

Là, on arrive à la grande question: comment identifier la dizaine de thèmes à réviser ? Je ne reviendrai pas en détail sur le triangle du candidat expliqué dans les DVD du pack platine mais le principe de base c’est que vous êtes un cadre territorial, dans une spécialité et dans un environnement territorial

3.1) Être un cadre territorial

Cela signifie que vous devez savoir vous exprimer sur le management, les marchés publics et la « carrière » territoriale. Pour les marchés publics par exemple, vous devez connaître les différents types de marchés, les seuils, les obligations liées à la publicité,…

En ce qui concerne la « carrière » territoriale, je parle ici des différentes fonctions publiques, des catégories d’emploi, des filières, de la CAP et de la CTP, de la différence entre un ingénieur et un technicien.

Être manager, c’est savoir parler de méthodologie de travail, de gestion de projet, de moyens de communication, d’évaluation.

Ps: il existe un décret précisant les missions du cadre d’emploi du concours que vous passez. Vous devez le connaître.

3.2) Votre spécialité

En ce qui concerne la filière technique, on a de la chance, il y a un programme. Celui-ci est décrit dans la note de cadrage lié au concours que vous passez. Vous devez bien sûr le connaitre et il fera l’objet de fiches de révision.

Attention à ne pas vous limiter à votre option et survolez également toutes les thématiques de votre spécialité. Par ailleurs, ne rentrez pas dans les détails et contentez-vous du principe de fonctionnement que vous devez comprendre

Par exemple, pour la gestion de projet on peut se contenter de ça :

Un projet:
“Processus unique  composé d’un ensemble organisé de tâches dans le but de réaliser un produit ou un ouvrage qui satisfasse un besoin exprimé en terme d’objectifs, de qualité, de coût et de délai.”

Pourquoi faire de la gestion de projet ?
-Identifier dès le début: les acteurs, les jalons
-Évaluer les moyens et gérer les priorités
-Avoir une approche transverse
-Disposer d’une méthode de travail commune pour apporter une réponse homogène au commanditaire
-Mieux s’organiser avec les compétences spécifiques au projet et un leader: décloisonner l’entreprise, mettre en valeur l’expertise et le professionnalisme des collaborateurs,  fédérer les énergies, offrir des signes de reconnaissances.

Les outils de gestion de projet:
-Planification: Gantt, Pert
-Outil de suivi d’activité pour mesurer le cout réel du projet au sein de l’équipe projet
-Indicateurs de suivi de projet
-Gestion des risques

On pourrait aller plus loin en parlant des comités de pilotage, du chef de projet, des différences entre Gantt et Pert. Mais cela ne semble pas indispensable. On prend le risque de sécher sur « quelles sont les différences entre Gantt et Pert ? ». Surtout si votre quotidien ne consiste pas à faire de la gestion de projet.

3.3) L’environnement territorial

Là, c’est le sujet qui fâche, surtout pour les vrais externes. A mon sens, je découperais cela en deux catégories: les connaissances de bases et l’actualité des collectivités territoriales. Là aussi, contentez-vous du principe de fonctionnement et de savoir répondre à la question: à quoi ça sert ?

Pour les connaissances de bases, je vous livre en vrac: constitution, conseil d’état, gouvernement, parlement, dette, déficit, collectivités territoriales et leurs principales compétences (n’oubliez pas l’intercommunalité), principes du budget, principes du service public (lois de Rolland), fonction publique,…

Pour l’actualité des collectivités, consultez la gazette des communes, le site du ministère de la fonction publique ou d’autres sites spécialisés. Vous devez savoir ou en est la réforme territoriale par exemple.

4) Comment remplir une fiche de révision ?

Prendre un sujet, le découvrir dans Wikipédia, regardez les liens connexes. C’est un puits dans lequel il ne faut pas se perdre. Vous allez découvrir un sujet pour rebondir sur un autre. Gardez un esprit de synthèse. Identifiez ce qui vous semble essentiel. Essayer de comprendre le fonctionnement plutôt que d’apprendre et de réciter.

5) Et maintenant ?

Et bien, c’est à vous de jouer, de vous lancer dans la rédaction de ces fiches de révisions. Pour ma part, quand j’ai passé le concours d’ingénieur territorial en 2010, j’ai eu beaucoup de plaisir à faire ce travail. Les connaissances territoriales, c’est notre vie de citoyen, la connaissance de notre environnement et du monde qui nous entoure.  Je trouve que c’est un plus. Peut être même davantage personnel que professionnel…

En espérant que ces conseils vous seront utiles dans vos révisions, je vous dis à bientôt.

Laurent Griffeille

Coach Manantra.

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s