Concours Rédacteur et Attaché Territorial : préparer les épreuves écrites de composition et de dissertation

Les concours de la filière administrative que sont celui d’attaché territorial et de rédacteur territorial contiennent, pour la partie écrite de ces concours, des épreuves qui vont bien au delà des épreuves de notes administratives ou de rapport assorti de propositions. Je veux parler des épreuves de composition (pour le concours de rédacteur territorial) et de dissertation (pour le concours d’attaché territorial). Véritables exercices de style, j’ai souhaité revenir sur ces épreuves pour répondre à la questions suivante : 

Qu’attend on des candidats au travers de ces épreuves ?

Les épreuves de composition et de dissertation sont des épreuves à la fois rédactionnelles mais aussi cérébrales (voire philosophique) dont le but est d’identifier :

  • les qualités d’expression écrites du candidat : grammaire, orthographe, ponctuation, utilisation correcte de majuscules, mise sous forme de paragraphe etc… Au travers de la note du candidat, le correcteur pourra mesurer l’aptitude de ce dernier à générer une note dans un français correct, lisible et compréhensible sur une thématique d’actualité
  • la structuration de l’esprit du candidat : au travers du plan, de l’introduction, des liaisons entre les arguments, le correcteur va être à même de suivre le schéma de pensée du candidat. Il va rechercher l’ordre de présentation des faits, la logique d’assemblage des idées et des exemples pour déterminer si la note rendue présente une réelle cohérence afin d’identifier quel cheminement d’esprit suit le candidat.
  • La reformulation et la mise en exergue des problématiques :  le correcteur doit identifier si le candidat, par son écrit, à réussi à capter son attention et a réussi à bien déployer son argumentaire afin que le lecteur en retire un éclairage et de nouvelles pistes de pensée. Si un élu devait lire cette note, en ressortirait-il mieux renseigné ? Aurait-il accès à de nouvelles voies sur le sujet qu’ils n’auraient pas vu émerger seul ? Le correcteur tentera d’identifier si la note proposée apporte une réelle valeur ajoutée à la réflexion et si les idées sous-tendues par le sujet ont bien été identifiées et retranscrites.
  • La compréhension du monde : Le correcteur doit identifier l’intelligence sociale du candidat. Comment ce dernier comprend-il le monde ? Quelle est sa vision des problématiques actuelles ? Au travers de cet aspect, le correcteur va identifier l’implication du candidat dans  la vie de notre société et sa capacité à s’en laisser imprégner car cela reste une caractéristique forte

J’espère que ces quelques éléments vous aideront à mieux préparer votre épreuve écrite.

Ne proposant pas de produit ou service directement dédié à ces épreuves, prenez le temps de répondre aux 2 questions suivantes sur le sujet.

A bientôt,

Laurent.

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

Sur le même sujet :

Bien préparer le concours d’attaché (interne/externe) territorial en 3 étapes

Motivations : les 16 raisons qui vous font passer un concours

Réussir son concours SAISON 1 : toutes les vidéos réunies.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s