Le développement durable pour votre concours

Bonjour à tous.

Il y a un an de cela, le 21 mai 2010 s’est déroulé à l’école de commerce Euromed MARSEILLE une conférence dont l’intitulé était “L’art du Management”. Le site référence pour cet événement se trouve ici http://www.euromed-marseille.com/fr/art-du-management

Quel rapport avec la préparation aux concours d’ingénieur territorial ou d’attaché territorial ? A priori, rien du tout.

A la base, je me suis rendu à ce séminaire dans le cadre du Livre de Management que je suis en train de rédiger. Il était important pour moi de participer à ce séminaire afin d’échanger des points de vue et d’augmenter ma connaissance sur certains thèmes que j’aborderai très bientôt.

La conférence, bien que centrée sur le management, fût aussi consacrée au concept de développement durable. Et comme c’est souvent le cas, lorsque l’on parle de développement durable, tout le monde entendait ‘écologie’ ou ‘environnement’

Et cela, me rappela combien je pouvais être frustré  lorsque, en tant que jury de concours, j’entendais tous ces candidats s’engouffrer uniquement dans la brêche écologique, lorsqu’on leur demandait ce qu’était le développement durable.

Ainsi, le développement durable est un concept qui vise à mettre en oeuvre des projets en intégrant 3 composantes indissociables les unes des autres :

– le respect de l’environnement (dimension écologique),

– le respect de l’homme (dimension sociale)

– le respect de contraintes financières (dimension économique)

Réalisez ceci : recentrer le développement durable sur la seule dimension écologique, c’est l’amputer de 70% de son contenu.

Par exemple, si nous prenons le cas d’une commune qui souhaite mettre en oeuvre le concept de ville durable, il faut bien comprendre que, ne travailler que sur la dimension écologique (traitement des déchets, qualité de l’eau, pollution  de l’air etc …), ne résoudra rien. Une ville durable est aussi une ville où il y a moins de sans-abri, plus d’emplois et où les entreprises pourront s’installer et générer de l’emploi.

C’est d’ailleurs normal. On en protège pas la terre et l’environnement, pour eux-mêmes. La cible est de permettre à l’homme de survivre. Donc, même si nous arrivions à obtenir une planète propre, cela ne nous servirait à rien si nous n’arrivions pas à résoudre les problèmes de santé, de sécurité physique et morale, d’emploi etc … etc …

Vous suivez ?

Ainsi, chers candidats aux concours, même si cela n’est pas assez mis en avant (à mon goût) dans le cadre de votre préparation, que ce soit à l’écrit ou à l’oral, il est primordial de comprendre ce qu’est le Développement Durable et de le démontrer soit dans le cadre de votre écrit (note de synthèse, propositions, rapport, note adminsitrative, Etude de cas et projet) et de votre oral (exposé technique, débat avec le jury etc …).

Les jurys sont sensibles à la pertinence des propos de candidats lorsque ce sujet est abordé. Et croyez-moi, il est de plus en plus abordé dans le cadre des concours.

Je ne peux, ici, en quelques lignes vous dire comment faire ressortir le développement durable dans le cadre de votre concours territorial, dans la mesure où cela me prend de longues minutes lors des séminaires que j’organise.

Toutefois, je vous invite à vous y intéresser et ferais en sorte de publier régulièrement des articles sur le sujet.

Bon courage pour votre préparation et votre concours.

A bientôt.

Laurent BOGHOSSIAN

MANANTRA : Preparation aux concours d'ingenieur territorial, d'ingenieur en chef territorial, de technicien territorial et d'attache territorial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s